Lettre d’informations n°20 - Avril 2012

dimanche 20 mai 2012



Sommaire

- L’éditorial de Patricia Portafaix
- Point de vue : Nouvelle donne
- Actualité : Le CSA relance les appels à candidatures pour la RNT - Bilan 2011 du FSER
- Rendez-vous : Rencontre avec Christine Derville du CTA - Zoom : Paroles Partagées
- Formation : Radio Grésivaudan
- Agenda


EDITORIAL

par Patricia Portafaix, membre du CA de la CRANC-RA


Il y a 30 ans en 1982, le Fond de Soutien à l’Expression Radiophonique était créé (FSER). Enfin une volonté politique pour donner une impulsion supplémentaire à la liberté de parole en France !
Depuis, beaucoup de radio associatives ont disparu, combien sommes-nous a avoir survécu ?

Très peu, car la précarité et les baisses des financements de l’Etat dans le cadre des contrats Urbains de Cohésion sociale, la disparition du FASILD, les difficultés récentes de l’EPRA ont eu pour conséquences de lourdes difficultés pour les radios. Lorsqu’une radio disparaît, c’est un outil d’expression libre que l’on réduit au silence.

Aujourd’hui, notre souhait est que le nouveau Ministre de la Culture ait l’audace de prendre à bras le corps la volonté de survie des radios associatives, car oui nous parlons bien de « survie » car comme toutes les associations, nous sommes des structures précaires qui vivent de subventions publiques de l’Etat et des collectivités territoriales. Nous dépendons donc des décisions politiques !

Les aides comme le FSER ou le soutien – encore partiel – de la Région Rhône-Alpes existent mais ces exemples doivent aussi être suivis par les autres collectivités territoriales : départements et agglomérations de notre région. Car nous sommes inscrits dans une logique de territoire depuis
30 ans et notre disparition serait fatale pour la liberté d’expression dans notre pays. Avec la montée de l’extrême droite, n’oublions pas que nous sommes un bouclier et un rempart contre la désinformation et les idées nauséabondes...

Alors, restons unis, vigilants et essayons d’être au plus près de nos auditeurs, tissus associatifs, mouvements sociaux, élus... pour relayer l’information et la parole.

Patricia Portafaix (Radio Ondaine)


Point de vue


Nouvelle donne


Quelles que soient nos opinions politiques et nos jugements personnels, notre point de vue de radios associatives ne peut que nous pousser à nous réjouir de certaines données nouvelles contenues dans la composition du gouvernement Ayrault.

En effet, si de nombreuses interrogations pouvaient demeurer au lendemain de l’élection de François Hollande, force est de constater quelques belles surprises (que seuls des médias associatifs peuvent relever et donc généralement absentes des gros titres de la presse dominante) : l’éducation populaire, qui était devenue un vocable presque banni des discours politiquement corrects dispose aujourd’hui d’un ministère, au côté de la Vie Associative, de la Jeunesse et des Sports. L’Économie Sociale et Solidaire avait un jour connu un secrétariat d’État, elle revient avec un ministère délégué confié à Benoit Hamon.

Les radios associatives ne pourront aussi qu’être attentives au nouveau ministère de l’égalité des territoires confié à Cécile Duflot qui sera certainement en charge du dossier « EPRA ».

Autre référent majeur pour les radios associatives, en charge de la gestion du Fonds de soutien à l’expression radiophonique, le ministère de la culture et de la communication a été confié à Aurélie Filippetti.

Souhaitons donc que ces nominations et désignations ministérielles coïncident avec des politiques volontaristes en direction des territoires ; privilégiant les outils de l’économie sociale et solidaire, les outils du développement démocratique, de l’engagement citoyen et de l’éducation populaire, privilégiant aussi la communication sociale de proximité comme vecteur de développement sur tous les territoires.

Encore faudra-t-il que l’après-législatives confirme (voire accroisse) ces orientations...


Thierry Borde







ACTUALITES


Le CSA relance les appels à candidatures
pour la radio numérique terrestre


Le feuilleton de la RNT continue en cette période fort chargée. Après avoir actualisé l’appel à candidatures lancé en 2008 pour Paris, Nice et Marseille, le CSA lance une série d’appels en radio numérique, échelonnés de juin 2012 à avril 2013, dans 20 nouvelles zones. Le premier appel portera sur les zones de Mulhouse et Strasbourg. L’appel concernant Lyon, Grenoble et Saint-Etienne sera lancé en avril 2013.


Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel précise dans son communiqué du 10 mai 2012 qu’ « au terme de cette série d’appels, 68 % de la population métropolitaine pourra bénéficier d’une couverture en radio numérique terrestre. Cette décision a été précédée d’échanges avec les représentants des différentes catégories de radio, au cours desquels ceux-ci ont pu faire connaître leurs souhaits quant au développement de la radio numérique. Le Conseil a également adopté le calendrier des appels suivants en 2013, qui permettront d’aboutir à un déploiement de la radio numérique sur l’ensemble du territoire métropolitain d’ici à 2015.Le 12 avril 2012, le Conseil avait décidé de relancer et d’actualiser l’appel à candidatures en RNT dans les zones de Marseille, Nice et Paris, afin de délivrer les autorisations aux radios dans ces trois zones avant la fin 2012. Il met ainsi en œuvre les moyens d’atteindre l’objectif qu’il s’est fixé, conformément à la loi, d’assurer le succès de la radio numérique terrestre. »

Petit à petit, jouant de l’agenda politique, de son propre calendrier et jonglant avec les annonces de lancement de la RNT, le CSA avance ses pions, face à un bureau de la radio (NRJ, RTL, Europe 1, RMC) toujours aussi peu coopératif. Celui-ci menace en effet de ne pas répondre aux appels à candidatures, arguant que les conditions économiques ne sont pas réunies.

Mais, si cette poignée de « grandes » radios nationales rechigne à la mise en place d’une radio numérique démocratique et universelle, la grande majorité des radios françaises y voit une chance pour le paysage médiatique national. Ainsi, Radio France, les radios associatives du SNRL et de la CNRA et les radios indépendantes du SIRTI demeurent très volontaristes quant à ce passage à la RNT.

Face aux usages numériques futurs dans le domaine des médias et en particulier de la radiodiffusion, il est aujourd’hui nécessaire de mettre en place un outil de diffusion universel et gratuit. Un outil régulé par la haute autorité qu’est le CSA. Sans doute les plus grandes radios privées nationales rêvent-elles de leur côté d’un univers totalement dérégulé et commercialement bien plus attrayant dans l’univers de l’IP mobile. Mais l’enjeu, aujourd’hui, pour tous les autres acteurs, reste de reproduire dans le numérique le paysage médiatique équilibré, démocratique et universel de la bande FM. 

Au lendemain des élections présidentielles, l’annonce de ces prochains appels à candidatures est sans doute le signe, enfin, de l’avènement définitif de la RNT. Resteront des difficultés et des points de divergence à régler. Le changement de la norme de diffusion tout d’abord (et là, tout le monde est d’accord !), la question de la diffusion dans les zones non couvertes, et conséquemment bien-sûr, la question de l’extinction de la bande FM prévue par le CSA.

Un autre combat à venir donc, tant il paraît aujourd’hui évident que la RNT ne peut aujourd’hui se concevoir qu’en complémentarité de la bande FM...

T.B.



RNT  : Calendrier des prochains appels à candidatures


CTA

Zones

Date de l’appel

Nancy

Strasbourg 

Mulhouse

Juin 2012

Nancy 

Nancy 

Metz 

Septembre 2012

Lille 

 Lille

Septembre 2012

Lille

Lens Béthune Douvrin Arras

Septembre 2012

Lille

Valenciennes Douai Cambrai

Septembre 2012

Rennes

Nantes

Rennes

Brest

Angers Cholet

Novembre 2012

Caen

Rouen

Le Havre

Novembre 2012

Marseille/PACA

Avignon

Toulon

Décembre 2012

Bordeaux

Bordeaux

Avril 2013

Lyon

Lyon

Grenoble

Saint-Etienne

Avril 2013

Toulouse / Midi-Pyrénées

 Toulouse

Avril 2013

 Le Conseil publiera prochainement le calendrier complet de déploiement de la RNT.





Bilan de l’année 2011 du FSER

Par Véronique Boulieu, membre de la commission du FSER


La première commission du FSER (Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique) s’est tenue à Paris le 3mai 2011. La dernière commission du FSER a eu lieu le mardi 31 janvier 2012. En 9 mois, ce sont 628 demandes qui ont été étudiées par la commission. Seules les demandes de subventions sélectives ont été présentées en commission du FSER.
Prochaine commission mardi 5 juin 2012, avis sur les barèmes de subvention 2012.


Petit bilan, en chiffres, de l’année 2011 :

* Subventions d’exploitations :
- 628 subventions d’exploitation ont été attribuées (631en 2010) pour un montant total de 22 524 847 €uros

* Subventions sélectives :
- 585 subventions sélectives ont été attribuées (576 en 2010) pour un montant de 5 484 134 €uros

Cette année, nous avons pu profiter d’une enveloppe bonifiée de 800 000 €uros qui a été répartie sur les critères 3, 5 et 6, ce qui a donc permis aux radios d’avoir un montant de subvention sélective plus important qu’en 2011.

En 2012, l’enveloppe sera sans doute réduite du fait d’un nombre important de demandes de subvention d’installation et d’équipement.

Pour information, les radios qui ont obtenu 4,5 points ou plus au titre de la subvention sélective ont reçu un acompte en décembre 2011, le solde sera versé en 2012.

Une convention définissant l’objet, le montant et les conditions d’utilisation de la subvention attribuée sera conclue avec les radios dont la subvention sélective totale est supérieure
à 23 000 €uros, en application de l’article 10 de la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations.

Aucune subvention ne pourra être versée sans le retour des conventions signées par les Présidents de radios. Nous vous conseillons donc de la renvoyer très vite !

* Subvention d’installation 2011 :
- 4 subventions ont été attribuées pour un montant total de 64 000 €uros (16 subventions en 2010)

* Aides à l’équipement :
- 76 demandes déposées au titre de la
1ère tranche pour un montant de 481 823 €uro
(69 demandes en 2010)et 66 demandes déposées au titre de
2ème tranche pour un montant de 232 612 €uros (34 demandes en 2010), soit un total de 714 435 €uros.

En résumé :

- Subvention de fonctionnement 22 524 847

- Subvention sélective 5 484 134

- Subvention d’installation 64 000

- Subvention d’équipement (tranche 1 et 2) 714 435
-
Recours et Contentieux 2010 205 900
- Frais de gestion
6 684

Total de l’enveloppe 29 000 000 €uros


RENDEZ-VOUS


 

Rencontre avec Christine Derville,

du Comité Territorial de l’Audiovisuel de Lyon



Le Conseil d’Administration de la CRANC-RA vous invite à une réunion avec le CTA (Comité Territorial de l’audiovisuel)/CSA, le jeudi 24 mai 2012 à Bourgoin-JALLIEU(38) à 15h00.

Adresse  : La Marbrerie rue des charges 38300 Bourgoin-Jallieu (Salle à coté de la radio)

Christine Derville, Secrétaire général du CTA de Lyon, sera présente.


Programme  :

- Intervention de Christine Derville

- Présentation du CTA de Lyon
- Obligations vis-à-vis du CTA/CSA (convention, informations, bilan, etc.)
- Retours sur l’appel Rhône-Alpes
- Appel partiel Rhône-Alpes
- Point sur la RNT
- Questions diverses

 

Merci de bien vouloir nous confirmer votre présence au plus tard le 21 mai 2012 au : 04 74 27 80 80 - cranc-ra@orange.fr





Conseil d’Administration de l’EPRA


Un appel à candidature pour l’élection de 7 représentants des radios associativesau Conseil d’Administration de l’EPRA a été lancé le 10 avril 2012.

- La date limite de dépôt de candidature était fixée au jeudi 10 mai 2012.

- Le mandat est d’une durée de trois ans, renouvelable une fois au terme du premier mandat.

- Le corps électoral est représenté par toutes les radios associatives à jour de leur cotisation pour l’année 2012.

- La personne habilitée à voter est le ou la président(e) titulaire de l’autorisation d’émettre ou d’une personne dument mandatée.

- Chaque radio candidate devra envoyer sa profession de foi au plus tard le vendredi 25 mai 2012.

- Le scrutin aura lieu le mardi 25 juin 2012 lors de l’assemblée générale de l’EPRA.


Le Conseil d’administration de la CRANC-RA a décidé, à l’unanimité, de soutenir la candidature de deux radios de la région Rhône-Alpes. Il s’agit de Radio New’s (Fontaine 38), représentée par Farid Boulacel et Radio d’Ici (St-Julien-Molin-Molette 42), représentée par Patrice Berger (SNRL).


Véronique Boulieu



ZOOM


Deuxième concours Paroles Partagées


Communiqué

Paroles Partagées lance la deuxième édition de son concours radio. Cette année les six fédérations d’éducation populaire porteuses de ce projet (1) qui oeuvrent à la promotion d’une parole citoyenne pour tous dans un cadre collectif ont choisi le thème : « Quelle(s) langue(s) parlez-vous ? »

Nous parlons tous plusieurs langues sans le savoir. Réfléchissons à l’usage que nous en faisons, à la manière dont nous nous exprimons selon les circonstances de la vie (en famille, au travail, àl’école, dans le quartier et en dehors, face à la politique, aux médias, ou bien encore sur les réseaux sociaux, etc.)

Autour de ce thème, nous vous invitons à voir le film documentaire « Les Roses Noires » d’Hélène Milano dans lequel des jeunes filles de quartiers populaires proposent leurs réflexions sur leur(s) langue(s) en rapport avec leur vie. Les pastilles sonores d’Yvan Amar, journaliste et producteur à RFI, réalisées lors des Etats-généraux du multilinguisme dans les outre-mer (2), abordent également le sujet de la langue. Ces travaux ne doivent cependant pas limiter le champ de réflexion des candidats.

L’originalité du sujet choisi et de son traitement feront partie des critères de sélection du jury. Le collectif Paroles Partagées souhaite par ailleurs apporter son soutien aux radios associatives, et ainsi favoriser la diffusion des trois reportages lauréats. Chaque candidature devra donc faire l’objet d’un parrainage par une radio non-commerciale.

Un partenariat entre la radio et une association locale qui s’interroge sur les conditions du partage de la parole est aussi encouragé. Un prix, le financement d’une action en commun, sera attribué à un partenariat remarquable.

Date limite de dépôt des dossiers le 20 septembre 2012.

A vos micros !

(1) Fédération française des MJC, Confédération des MJC de France, Confédération nationale des Foyers Ruraux, Fédération nationale des Centres Sociaux, Peuple et Culture et CIRASTI

(2) La bande-annonce des « Roses Noires » ainsi que les pastilles sonores sont à retrouver sur le site internet de Paroles Partagées.

Retrouvez toutes les informations sur le site de Paroles Partagées



FORMATION



Formation Radio Grésivaudan
avec et pendant le Festival de l’Arpenteur
édition 2012

Radio Grésivaudan vous propose sa formation, immersion originale au cœur du festival.
Un programme complet, à la fois théorique et pratique, tous les ingrédients et les astuces nécessaires pour couvrir un événement culturel.

Prises de son, techniques d’interviews, de reportages, « dérushage » et montages sur logiciels libres,
techniques d’animation de direct. Formation encadrée par l’équipe
de Radio Grésivaudan.

5 jours - du 9 au 13 juillet 2012 - 4 places

Objectifs

Apprendre les rudiments des différents exercices radiophoniques
  en application directe sur un événement culturel

Acquérir des compétences techniques

Publics

Toute personne intéressée par le milieu radiophonique, salarié d’une radio ou non

Lieu

Les Adrets (38190) plan

Date et durée de la formation

Du lundi 9 au vendredi 13 juillet 2012
 de 9h00 à la fin des spectacles (soit 5 jours)

Effectif de la formation

4 personnes

Moyens techniques

Un poste de travail équipé par binôme.
 Unité de reportage et matériel d’enregistrement des spectacles fournis


Renseignements et inscriptions
Radio Grésivaudan - 94 rue du Brocey 38920 CROLLES - tél : 04 76 08 91 91

www.radio-gresivaudan.org



AGENDA


Quelques dates à retenir...


24 mai 2012 : La CRANC-RA organise une rencontre avec Christine Derville, du Comité Territorial de l’Audiovisuel de Lyon

A 15h00, à La Marbrerie - rue des charges - 38300 Bourgoin-Jallieu.

1er et 2 juin 2012  : Disc Over – Salon des musiques actuelles de Lyon

Au Transbordeur de Lyon - Infos  : www.mediatone.net  ; www.transbordeur.fr

2
- 3 juin 2012
 : Radio Grésivaudan partenaire du 1er Eco-festival de Lumbin, le festival éco solidaire du Grésivaudan.

21
- 22 juin 2012
 : Village des Initiatives FSE

Dans le cadre de sa mission de gestion du dispositif "Appui aux microprojets collectifs" du FSE, la Chambre Régionale d’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) est partenaire du Village des Initiatives FSE qui se tiendra les 21 et 22 juin à Lyon à la Sucrière.
Informations et inscriptions (avant le 25 mai 2012)  : http://www.villagefse2012.fr/


6 – 8 juillet 2012  : Dialogues en Humanité

A Lyon, parc de la Tête d’Or. Infos  : http://dialoguesenhumanite.org/

9 – 13 juillet 2012  : Radio Grésivaudan - formation Festival de l’Arpenteur



Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 258247

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Lettres de diffusion   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License