Lettre d’informations CRANC-RA - Avril 2010

mardi 20 avril 2010

 

 

Confédération
des
Radios
Associatives
N
on Commerciales de Rhône-Alpes

Lettre d’informations n° 3 - 15 Avril 2010


Sommaire
L’Editorial par Charles Vieudrin
Actu  : Le mirage RNT
Projet  : la communication sociale de proximité pour lutter contre toutes les formes de discriminations
Agenda


CRANC-RA :
Co-présidents : Véronique boulieu, Patrice Berger
 - 
Rédaction : Thierry Borde - 

Contact :
cranc-ra@orange.fr


EDITORIAL

par Charles Vieudrin, vice-président de la CRANC-RA et président de LIRRA (Liberté Radiophonique en Rhône-Alpes)


LiRRA : Liberté Radiophonique en Rhône-Alpes

La région Rhône-Alpes est riche de plus de 70 radios associatives. Une des plus fortes implantations en France. Pas surprenant qu’il y ait deux fédérations régionales. On sait qu’au niveau national les radios de catégories A sont fédérées en deux entités, la CNRA Confédération Nationale des Radios Associatives et le SNRL Syndicat National des Radios Libres. Pour des questions de personnes, mais aussi de stratégies sensiblement différentes pour la défense des radios associatives, un certain nombre de radios non adhérentes à la CNRA se sont regroupées en Rhône-Alpes pour former il y a une dizaine d’année, le CORREX Collectif Régional des Radios d’Expression. A la disparition de ce collectif, les radios les plus motivées parmi nous ont constitué la fédération LiRRA, Liberté Radiophonique en Rhône-Alpes. Nous sommes aujourd’hui 15 adhérents en attendant que quelques autres nous rejoignent.

Dans le même temps, ce renouvellement a permis un rapprochement avec la FRANC-RA (Fédération des Radios Associatives Non Commerciales de Rhône-Alpes). Ensemble nous avons constitué la confédération CRANC-RA au sein de laquelle s’exerce la quasi-totalité des activités, offrant à nos interlocuteurs une utile lisibilité.

Dans cette optique, chaque radio fait son affaire d’adhérer ou non à l’organisation nationale de son choix. Mais l’appel qu’on peut lancer en Rhône-Alpes, c’est d’adhérer à l’une ou l’autre des fédérations régionales pour mettre en pratique un slogan bien connu « Ensemble, nous serons plus forts ».


ACTU


Le mirage RNT

Elle avait été annoncée pour 2008, puis pour 2009. Pour 2010, on avait prévu un lancement plus sobre dans trois villes de France. La Radio Numérique Terrestre serait-elle un mirage entrevu par quelques optimistes croyant encore à la radio comme un outil de la démocratie,universel, libre et gratuit ?

En tout état de cause, les récents échos des déclarations de Frédéric Mitterrand et de Nathalie Kosciusko-Morizet, semblent comme sonner le glas de la future sérénité numérique de la radio.

La Secrétaire d’Etat à la prospective et au développement de l’économie numérique déclarait en effet le 8 avril dernier sur les ondes de Radio Sun à Nantes : " On travaille avec tous les partenaires pour trouver les modèles économiques (...) mais ce travail n’est pas abouti, je ne suis pas en mesure aujourd’hui de donner un calendrier".

Quelques jours plus tôt, Frédéric Mitterrand avait exprimé clairement son désaccord avec le CSA : "Je constate que le coût de l’opération est considérable, qu’un certain nombre d’opérateurs ne sont pas du tout favorables à cette opération et que c’est le CSA pour l’instant qui a l’air d’être en flèche" avant d’ajouter que "dans les conditions économiques que nous connaissons aujourd’hui, dans le contexte général des radios, du non-consensus entourant cette question, je ne pense pas que la résolution de cette question soit prioritaire". (source : DR).

En clair : tout le monde souhaite la RNT, le CSA en premier lieu, mais pas les grandes radios privées réunies au sein du "Bureau de la Radio". "On veut d’abord raccrocher les wagons, retrouver l’accord de toutes les radios, les grandes comme les petites, il ne s’agit pas que le passage à la radio numérique terrestre soit un décrochage de certains par rapport à d’autres, ça doit être vraiment un projet collectif", explique encore Nathalie Kosciusko-Morizet. Sous-entendu, un projet collectif mais selon les règles édictées par les grands groupes commerciaux, qui, pour l’instant, ne veulent pas de la RNT...

Ecouter Nathalie Kosciusko-Morizet sur Radio Sun

Des infos sur DR France :

Le 6 avril, les présidents du SNRL et de DR France publiaient une lettre ouverte à Frédéric Mitterrand appelant au lancement rapide de la RNT.

Le 16 avril, le comité DR France publiait un communiqué de presse en réaction aux propos du Ministre de la Culture.


PROJET


La communication sociale de proximité pour lutter contre toutes les formes de discriminations

La CRANC-RA porte cette année un projet sur le thème de la lutte contre les discriminations, notamment financé par la Région Rhône-Alpes.

Il s’agit par ce projet d’encourager la production et la diffusion d’émissions traitant de toutes les formes de discriminations.

En tout 18 critères de discriminations sont reconnus par la loi : âge, sexe, origine, situation de famille, orientation sexuelle, mœurs, caractéristiques génétiques, appartenance vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race, apparence physique, handicap, état de santé, état de grossesse, patronyme, opinions politiques, convictions religieuses, activités syndicales.

La CRANC-RA propose donc aux radios rhônalpines de réaliser et diffuser deux types de programmes : d’une part des sons de 5 minutes (interview, reportages courts...) traitant d’une forme de discrimination en particulier et d’autre part des émissions d’une heure qui seront réalisées en public et en partenariat avec les acteurs locaux impliqués dans la lutte contre les discriminations. Ces émissions traiteront de thématiques transversales.

L’objectif de ce projet est de permettre de sensibiliser le plus grand nombre en couvrant au maximum le territoire géographique régional et les thématiques liées aux discriminations. Etre discriminant n’est pas seulement être raciste ou antisémite, c’est aussi une longue série de réflexes et de coutumes induites par une culture pas toujours très égalitaire. Il s’agit donc de donner la parole aux personnes discriminées, aux acteurs locaux de la LCD mais aussi aux personnes discriminantes si elles le souhaitent, afin d’aller au plus loin dans l’analyse des discriminations au quotidien, dans la prise de conscience que chacun, à son niveau peut agir dans le bon sens.

L’appel à candidatures à l’usage des radios associatives de Rhône-Alpes est disponible le site CRANC-RA : cliquez ici

Plus d’informations sur la lutte contre les discriminations :

Le site de la HALDE

La charte de Lutte contre les discriminations de la Région Rhône-Alpes


AGENDA


28 avril 2010 : réunion départementale avec les radios du Rhône organisée par la CRANC-RA. Rendez-vous à 14h00 dans les locaux de Radio Trait d’Union - 9 avenue Leclerc 69007 Lyon

18 mai 2010 : réunion avec christine Derville, secrétaire générale du CTR de Lyon, à Bourgoin-Jallieu à 14h30. Informations pratiques sur les dossiers d’appel à candidatures général analogique en Rhône-Alpes. Lieu à préciser.

26 - 27 mai 2010 : Congrès du SNRL à Nantes.

Modification :  : le congrès de la CNRA initialement prévu en juin 2010 à Lyon, est reporté à une date ultérieure.

 


 


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 265431

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Lettres de diffusion   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License